Mentions Légales

Édition/publication du site :

MANA
Numéro SIRET : 487 515 298 00023
Siège Social :
14, rue René Godest 35400 Saint-Malo
Tél. 02 23.18.30.23

Directeur de la publication :

Stéphane Chevrier

Développement du site :

Fred Murie / STATION GRAPHIQUE
6 square de la Rance 35000 Rennes
Tél. 02 56 51 13 58

Hébergement du site :

OXYD
35 rue des Petits Champs  75001 Paris

Respect de la vie privée et des données personnelles :

Les données sont collectées dans le but exclusif d’établir une relation professionnelle et informationnelle avec les partenaires et publics cibles de MANA. Les données à caractère personnel sont conservées par MANA pendant une période raisonnable. Si la personne ne fournit pas toutes les informations demandées de manière obligatoire dans les formulaires du site (*Champs obligatoires), il ne peut valider le formulaire et ne peut donc pas rentrer en contact avec MANA.

Conformément à la loi Informatique et Libertés n°78-17 du 6 janvier 1978 relative à la protection des personnes physiques à l’égard des traitements de données à caractère personnel modifiée par la loi n°2004-801 du 6 août 2004, nous vous informons que des informations nominatives sont collectées, enregistrées et conservées de manière automatisée sur ce site Internet.

Le droit d’accès et de rectification prévu à l’article 34 et suivants de la loi précitée s’exerce par courrier à l’adresse : MANA 14, rue René Godest 35400 Saint-Malo.

Droits de reproduction :

L’ensemble de ce site relève de la législation française et internationale sur le droit d’auteur et la propriété intellectuelle. Tous les droits de reproduction sont réservés, y compris les représentations iconographiques et photographiques.

La reproduction de tout ou partie de ce site sur un support quel qu’il soit est formellement interdite, sauf autorisation expresse du directeur de la publication.

Avis relatif à la sécurité :

Afin d’assurer sa sécurité et de garantir son accès à tous, ce site Internet emploie des logiciels pour contrôler les flux sur le site, pour identifier les tentatives non autorisées de connexion ou de changement de l’information, ou toute autre initiative pouvant causer d’autres dommages. Les tentatives non autorisées de chargement d’information, d’altération des informations, visant à causer un dommage et d’une manière générale toute atteinte à la disponibilité et l’intégrité de ce site sont strictement interdites et seront sanctionnées par le code pénal. Ainsi l’article 323-1 du code pénal prévoit que le fait d’accéder ou de se maintenir frauduleusement, dans tout ou partie d’un système de traitement automatisé de données (c’est le cas d’un site Internet) est puni de deux ans d’emprisonnement et de 30000 Euros d’amende. L’article 323-3 du même code prévoit que le fait d’introduire frauduleusement des données dans un système de traitement automatisé ou de supprimer ou de modifier frauduleusement les données qu’il contient est puni de cinq ans d’emprisonnement et de 75000 Euros d’amende.